Quoi de neuf…

Il paraît que ce sont les vacances d’hiver, « m’ouais »… Eh bien,  j’en connais qui ne sont pas partis !!! Tiens,  je vous les montre

 

 

 

c’est mimi hein, ces petites choses sauf qu’elles auraient mieux fait d’aller au ski…. Plutôt que de me pourrir mon week-end et la première semaine de vacances des loulous !!!  Voilà où j’ai passé mon week-end grâce à elles 

Même le chien compatit à nos souffrances… ou cherche un coin pour se lover au chaud !   Avant de s’écrouler à côté de moi, la Grenouillette avait eu assez d’énergie pour construire une cabane,

Aujourd’hui,  je suis enfin sorti du régime « carottes-riz-pâtes »  !! Les loulous luttent encore avec les angines et autres rhino-pharyngites mais l’appétit est revenu.

Alors, au menu : Galettes de Quinoa

Inspirées de la recette de Solveig Darrigo dans ce livre là :

 

 

 

 

Voici ma version pour une quinzaine de galettes :

Cuire 150 gr de quinoa (rincé à l’eau chaude pour éliminer la pellicule amère) dans un bouillon de légumes ; si besoin égoutter.

Y ajouter : 3 échalottes finement hachées (on peut les faire revenir au préalable dans 1 C à soupe d’huile d’olive), 4 C à soupe de farine fluide, 2 oeufs, 1 à 2 boules de mozzarella coupées en dés, sel, poivre, basilic haché. Mélanger pour obtenir quelque chose comme ceci :

 

Faire cuire les galettes (sans ajouter de MG) sur un appareil multi-crêpes si vous en avez un sous la main ou plus simplement dans une poêle légèrement huilée.

 

 

 

 

 

J’accompagne ces galettes d’une salade verte ou autre crudité, de ratatouille ou de haricots verts selon les fromages que je choisi d’y incorporer. J’ai déjà testé comté + ciboulette ; munster + oignon haché très fin + cumin en poudre ; emmental râpé + persil + allumettes de jambon.

En fait, ce que j’aime dans cette recette c’est qu’on peut facilement l’adapter à ce qu’on a dans le réfrigérateur ou même le congélateur (merci Mr Picard !!). De plus, les enfants les adorent … Chouette les repas où je n’entends pas sans arrêt « moi y aime pas ça » !

Sinon, avant cette attaque sournoise,  j’ai eu le temps de finir le bonnet du p’tit mari, j’suis assez contente du résultat (totale impro) bien que très basic c’est tombé, pile poil même assorti à la barbe naissante, mais chut faut pas lui dire…

 

Publicités

Statistiques

  • 32,543 Visites