Et file le temps….

Comment, déjà autant de temps que je ne suis pas venue vous raconter ce qui ce passe aux fils de ma vie …. !!! Eh bien, mille excuses à celles à qui j’ai pû manquer n’est-ce-pas ma gentille voisine, elle se reconnaîtra!!! !!!

Mon été a été plutôt mouvementé… quand au milieu de vos congés vous vous retrouvez avec un chantier non-prévu sur les bras…. Dans la cuisine de surcroît… Je vous laisse imaginer : la vaisselle dans la baignoire pendant 10 jours, repas micro-ondables ou froids pendant le même laps de temps et au jour d’aujourd’hui, plein de finitions qui ne sont toujours pas faites…. Mais en contre partie, découverte de techniques jamais encore essayées : le carrelage (bof, « fils aîné » est heureusement plus doué que moi !), la pose de revêtement de sol (avec l’outil adéquat c’est à ma portée, bien que j’ai été bien contente d’avoir « fils aîné » pour m’aider).

Ma Grenouilette c’est aussi prise au jeu, et a participé aux travaux ….

Quelques photos du chantier

 

 

 

Je n’imaginais pas, que de juste vouloir repeindre les chaises de la cuisine  me mènerai à ça …. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maintenant, il me faut trouver le courage, après mes journées de 11h00 non-stop…, de poser les plinthes, des baguettes, mettre la dernière couche de peinture « ardoise », trouver les poignées pour les portes et tiroirs je ne veux pas celles fournies avec les meubles, trouver des étagères colorées et soit des cadres anciens à peindre de la même couleur que les chaises, soit des stickers rigolos pour les pans de murs restés blancs…. euh c’est quand les prochains congés ?…

Et pour la fin petit aperçu de la cuisine « en l’état »…

 

 

 

 

 

 

 

 

Je viendrai bientôt vous raconter l’aventure du yarnbombing qui se prépare avec les copines du Strasknitting et les quelques rares petites choses tombées de mes aiguilles ces derniers temps. Beau dimanche à vous tous, pour nous il sera pluvieux…

Publicités

Samedi pétillant

Je crois que le samedi va devenir mon jour préféré de la semaine. Après mon samedi arc-en-ciel, j’ai eu aujourd’hui mon samedi pétillant ! 

Enfin c’est surtout moi qui pétillait ou plutôt sautillait dans tous les sens ! Que voulez-vous avec mon programme du jour … Comme d’habitude, petit tour au pas de charge au marché de ma petite ville puis au magasin bio, vite tout ranger et laisser aux hommes de quoi ne pas mourir de faim jusqu’à mon retour ; sauter dans un tram pour aller à Strasbourg rejoindre mes copinautes pour notre désormais célèbre et de plus en plus couru, rencontre-tricot à l’Artichaut. 

 C’est là que ça se complique, car pour arriver dans ce chouette petit resto, il faut que je remonte la non moins célèbre « grand-rue » de Strasbourg. La municipalité tenant au caractère authentique de ses sites touristiques, ladite rue  a été refaite à neuf il y a quelques mois, elle est maintenant superbement pavée !  Mais voilà, moi les pavés ça me ralenti surtout devant certains numéros,  par exemple au 122 ! Depuis que je sais que cette boutique est ouverte (merci Isa!) je ne peux plus passer devant sans que mes pieds virent je vous assure ma tête ne décide plus de rien tout seuls vers la gauche. Achats du jour

Une capeline noir avec bandeau rigide blanc,  pour aller faire « Mme de Fontenay » au baptème de Melle Laura de la tribu K  et une jolie casquette toute colorée pour le terrain de jeux et les puces pourront plus dire qu’ils ne m’ont pas vu!!.

Arrivée devant le n° 56, pas une tricot-addict à l’horizon, mes pieds ont donc bifurqué vers la droite, petite boutique sympa de vêtements en lin et coton où ma CB a aussi laissée son empreinte pas de ma faute si c’est la saison des soldes…  Je rejoins enfin l’Artichaut où arrivent peu à peu les habituées. Toujours la même ambiance qui me donne une pêche d’enfer. Je ne peux malheureusement pas rester très longtemps car j’ai rendez-vous avec une très gentille voisine avec qui je dois aller faire un saut outre-Rhin. Nous allons découvrir le salon du tissu néerlandais à Offenbourg. Eh bien, pour une découverte ce fût une belle découverte ! Deux enfants lâchés dans un magasin de jouets… Il y avait des tissus plus beaux et colorés les uns que les autres ; des  fleuris, des rayés, à pois, à motifs, unis ;  des cotons, des lins, des jeans, des tissus japonnais, des tissus Tilda….. J’en ai pris plein les mirettes !!  Et je ne vous dit pas les accessoires, les anses pour sacs, les boutons, les boucles, les fils, les rubans, les biais…. Il a fallu rester raisonnable ne jamais oublier que je n’ai pas de place pour stocker… mais j’ai eu du mal.

 

 

 

 

 

 

 

Donc au final, 2 coupons de lin (pour finir le relooking des fauteuils mousses et des blocs de mousse chinés aux puces), 1 coupon de lin et 1 m de coton assorti pour me faire un sac et des boutons très colorés en nacre et en « bois émaillé »

A mon retour, cerise sur le gâteau, j’ai découvert ceci

Je savais qu’elle devait m’envoyer un petit quelque chose, mais je ne savais pas quand…  Et la… tadam, l’est arrivé mon p’tit cadeau !! J’ai ouvert avec émotion, parce que cette enveloppe « respire » l’amitié, le vrai, l’authentique…

Il est trop beau ce petit sac, je l’aime vraiment beaucoup !! Merci, merci de tout coeur à mon amie Cousette.

 

 

 

 

 

 

 

Je sais qu’ il faut être prudent, se méfier de toutes ces rencontres et autres achats sur la toile, et même si j’ai déjà eu quelques mésaventures, j’y ai surtout fait de très belles rencontres ; échangé de beaux messages avec des bloggeurs et visiteurs.  Moi qui ne bouge pas trop de mon Alsace natale, grâce à vous, je voyage, je découvre,  j’apprends,  je m’enrichis de vos savoirs et de vos expériences et certains jours quand j’ai le moral dans les chausettes, vous lire me redonne la pêche. Merci à vous pour tout cela et si de temps en temps, mes petites bafouilles  font de même, sachez que j’en suis ravie !!

Mon samedi arc-en-ciel

 

L’arc-en-ciel, c’est pour moi la promesse de soleil après la pluie, d’espoir et de réconfort. Aujourd’hui, ma journée fût ainsi !

Après un réveil très matinal (4h00…), petit déjeuner tout aussi matinal, le temps d’échanger quelques mots avec Fils cadet (qui allait se coucher !!) , finalement je décide de retourner sous la couette car vraiment qu’est-ce-que vous voulez faire à cette heure là ??…. Mauvaise idée, si j’ai bien réussi à me rendormir, je n’ai fait que des rêves étranges dont je ne me souviens pas vraiment, mais  qui m’ont laissé une impression étrange, une sensation de mal-être… Beurk, j’aurais mieux fait de  faire mon ménage… Allez,  je me donne un coup de pied au …, et  pars au marché. C’est au retour, que l’arc-en-ciel a commencé à pointer…

Une envie de couture, pour relooker les petits fauteuils dénicher aux puces dimanche  dernier,  petite fouille dans mon petit stock de tissu ….

 Oui, j’ai de quoi en faire un !! Bon, les pros de la couture, vous ne faîtes pas attention au sens du tissu, parfois il faut jongler pour en avoir assez… 

Mais d’abord, découdre l’ancienne housse pour avoir les gabarits et bien visualiser l’assemblage. Hop, hop pas de difficulté particulière ; couper les nouvelles pièces sans se tromper, j’ai aussi réussi ; commencer l’assemblage à l’envers, puis retourner l’ouvrage pour essayage = je m’épate encore réussi.

Pause internet, pour allez voir ce qui ce passe sur la toile. Dans ma boite mail, un message qui m’a encore plus redonné la pêche, merci Cousette (le pourquoi du comment, c’est chez elle) !! 

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, v’là ti pas que P’tit Mari, arrive avec un colis plein de couleurs éclatantes…

Yes, yes, yes, mes laines à tapisserie, trouvées sur Le Bon Coin sont arrivées. J’vous l’dit,  j’avais l’impression d’être tout en haut de l’arc-en-ciel !!! 

 

 

 

 

Vite, je retourne à ma couture pour finir presque sans erreurs. J’suis fière de mon petit fauteuil !!

Mais n’allez pas croire que je n’aime pas Bob le Bricoleur ou Winnie l’ourson, mais franchement, du bleu dans mon salon ça jure. En uni « lin », moi je préfère ;  je vais y ajouter quelques petites fleurs crochetées pour lui donner un peu plus de peps et de relief. Je suis impatiente de voir la tête de Melle N (14 mois) quand elle arrivera lundi matin…. Maintenant, il ne me reste plus qu’à trouver un tissu pour relooker le fauteuil de Mr T ; peut-être la semaine prochaine au salon du tissu néerlandais qui a lieu à Offenbourg (Allemagne) ?!  Sinon, j’irais voir chez Eurodif lors du prochain Strasknitting.

 

Et puique je vous tiens, je vous montre la customisation de mon tabouret, vu le temps que je passe parfois dessus (pour vous lire et vous donner des nouvelles de mes travaux d’auguilles et autres), il méritait bien un rembourrage de mousse et une housse crochetée aux couleurs du salon !! Mon séant  le méritait aussi …..

Edit du lundi 20 juin 2011

Voici la version finale du petit fauteuil, exit les fleurs au crochet, pour une princesse, il fallait un décor « princesse ». J’ai trouvé le modèle en feuilletant un livret d’explications BdF .

Melle N. n’a finalement pas été plus surprise que cela ; mais ma Grenouillette et  Melle L ont adoré la déco princesse, question d’âge sans doute (4 et 5 ans pour ces demoiselles ).

Le « sphinx »  il prend de ces poses pour dormir ce chien veille sur tout ce petit monde.

 

 

 

 

L’été sera fleuri si le soleil est généreux !

Faute d’avoir un jardin ou même un balcon, chez moi les fleurs de l’été fleuriront sur ma nouvelle robe…

Je vous avais montré le début il y a quelques temps, la voilà terminée

Et même si fils cadet la trouve un tintinet ringarde, moi j’adore le liberty et j’ai décidé de ne plus me soumettre aux diktats de la mode !  J’ai décidé de porter ce qui me plaît, et j’assume les p’tites fleurettes et les grannys !! Pourvu que le soleil continue à briller…

Sinon ce n’est pas grave non plus car avec ma Grenouillette, nous nous sommes équipées lors de notre dernière après-midi filles chez Papa pique et maman coud. Ce chapeau- là,  je le porterai fièrement,  c’est  la Grenouillette qui me l’a choisi ! Elle ne le sait pas mais c’est celui qui me plaisait le plus et moi je n’aurais peut-être pas osé….

Et tant qu’à faire maintenant que j’ai décidé d’oser, je me suis lancée dans un nouvel encours… Un indice photo (les Granymaniacs qui passeront par là sauront peut-être si non il vous faudra patienter un peu…)

Plus il y a de couleurs, plus j’aime et celui-là, il sera coloré !!  Du baume au coeur quand le soleil nous « lachera » ; de la gaieté pour les jours gris…

Z’avez vu … moi aussi j’ai les fameux crochets !!! Franchement, ils sont géniaux ; je ne les lâche plus (du moins quand je ne travaille pas).

Edit du soir : suite à vos demandes, j’ose (tiens encore !!)… je vais essayer de vous concocter un petit tuto pour le haut de ma robe mais un peu de patience car je n’ai jamais fait ça…

Tisser des fils…de vie

Dernièrement nous avons eu le bonheur d’avoir notre Grenouillette à  dormir 2 soirs de suite ; son Papa ayant dû subir une petite intervention chirurgicale (en urgence). Quels moments inoubliables !! Surtout lorsqu’elle a essayé d’initier son Papou au maniement de ces fameuses petites consoles de jeux vous savez ces trucs genre DS !! Les images qui suivent se passent de légende même si à cause d’un éclairage minimum, elles ne sont pas terribles. Dommage que je n’ai pas pû enregistrer leur conversation… un florilège à mourir de rire !! Tiens c’est peut-être pour cela que les photos sont un peu ratées!!!

Allez j’arrête de bavarder, je vous montre

       

                                                                                    

Quand je vous disais qu’être grand-parents c’est que du bonheur……………!!  Remplir jour après jour son « réservoir à souvenirs » pour lui permettre d’affronter plus sereinement les tracas de la vie, cette mission me plaît !!

 

4 ANS…

Fin août 2006, à notre retour de vacances, on nous annoncait une  sacrée drôle de nouvelle …

 A ce moment-là,  je ne savais pas encore que ce serait une rencontre aussi fabuleuse et intense….

Ben oui quoi, quand on vient de fêter son 41ème été et qu’on apprend qu’au printemps prochain on sera ….grand-mère, de prime abord ça fait bizarre.  

 Moi,  je m’habituais tout juste à être a nouveau une épouse plus qu’une maman et voila que je me retrouve propulsé dans une autre sphère-galactie ; une autre catégorie ; expédiée plus haut dans l’échelle des âges……

Je vous dit pas le bouleversement intérieur !!!  Heureusement, que j’avais du temps pour m’y habituer !!

Hier, notre  Grenouillette a fêté son 4ème anniversaire !! 

Etre grand-parents, c’est donner, transmettre, aider, guider… mais sans la pression qu’on subit lorsque l’on devient parents.

C’EST JUSTE DU BONHEUR ! !!…

De plus, je connais un Papou qui se lâche…

Voici notre petit clown pour ses 4 ans

Quoi de neuf…

Il paraît que ce sont les vacances d’hiver, « m’ouais »… Eh bien,  j’en connais qui ne sont pas partis !!! Tiens,  je vous les montre

 

 

 

c’est mimi hein, ces petites choses sauf qu’elles auraient mieux fait d’aller au ski…. Plutôt que de me pourrir mon week-end et la première semaine de vacances des loulous !!!  Voilà où j’ai passé mon week-end grâce à elles 

Même le chien compatit à nos souffrances… ou cherche un coin pour se lover au chaud !   Avant de s’écrouler à côté de moi, la Grenouillette avait eu assez d’énergie pour construire une cabane,

Aujourd’hui,  je suis enfin sorti du régime « carottes-riz-pâtes »  !! Les loulous luttent encore avec les angines et autres rhino-pharyngites mais l’appétit est revenu.

Alors, au menu : Galettes de Quinoa

Inspirées de la recette de Solveig Darrigo dans ce livre là :

 

 

 

 

Voici ma version pour une quinzaine de galettes :

Cuire 150 gr de quinoa (rincé à l’eau chaude pour éliminer la pellicule amère) dans un bouillon de légumes ; si besoin égoutter.

Y ajouter : 3 échalottes finement hachées (on peut les faire revenir au préalable dans 1 C à soupe d’huile d’olive), 4 C à soupe de farine fluide, 2 oeufs, 1 à 2 boules de mozzarella coupées en dés, sel, poivre, basilic haché. Mélanger pour obtenir quelque chose comme ceci :

 

Faire cuire les galettes (sans ajouter de MG) sur un appareil multi-crêpes si vous en avez un sous la main ou plus simplement dans une poêle légèrement huilée.

 

 

 

 

 

J’accompagne ces galettes d’une salade verte ou autre crudité, de ratatouille ou de haricots verts selon les fromages que je choisi d’y incorporer. J’ai déjà testé comté + ciboulette ; munster + oignon haché très fin + cumin en poudre ; emmental râpé + persil + allumettes de jambon.

En fait, ce que j’aime dans cette recette c’est qu’on peut facilement l’adapter à ce qu’on a dans le réfrigérateur ou même le congélateur (merci Mr Picard !!). De plus, les enfants les adorent … Chouette les repas où je n’entends pas sans arrêt « moi y aime pas ça » !

Sinon, avant cette attaque sournoise,  j’ai eu le temps de finir le bonnet du p’tit mari, j’suis assez contente du résultat (totale impro) bien que très basic c’est tombé, pile poil même assorti à la barbe naissante, mais chut faut pas lui dire…

 

Les enfants de ma vie

Non, non je n’ai pas crée une famille nombreuse (pas assez courageuse),  j’ai deux fils que j’adore. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais à ce jour, je compte dans ma tribu 24 autres enfants que j’ai aidé ou que j’aide à grandir, à devenir autonome.

En 2009,  j’ai profité du vingtième anniversaire de mon agréement  d’assistante maternelle pour organiser un  grand pique-nique et les réunir presque tous.

Rien que de repenser à cette magnifique journée, j’en suis toute chose !!

Parfois les jours sont rudes ou dures dans l’ordre que vous préférez dans ma profession, ces chenapans me font relever défis après défis et dans ma quête de leur apporter le meilleur,  ils m’ont fait progresser chacun à sa façon et ma vie ne serait pas ce qu’elle est sans eux.

Je ne pourrai pas faire d’autre métier que celui-là heureusement car j’en ai encore pour presque 20 ans !!

Un grand MERCI à tous mes loulous !!

Jour des enfants…

Puisque le mercredi est traditionnellement le jour des enfants,

 je choisis donc ce jour pour partager avec vous mes expériences,

 mes découvertes, les recettes qu’ils aiment, leurs « perles »….

Pour la première, j’ai envie de vous parler de CNV … Késako ??…

En toutes lettres : Communication Non Violente

Je suis depuis 3 semaines un atelier « Faber et Mazlish » (il nous reste encore 4 séances)

 pour apprendre à mettre en pratique toutes les « habiletés » 

qui devraient me permettre de ne plus parler trop souvent avec ma « langue maternelle »

(entendez la manière d’éduquer qui nous a été transmise par nos parents).

Les débuts sont un peu diffficiles, car c’est toute une rééducation, dans sa manière d’être et de faire.

Il faut que  les vieux réflexes s’en aillent… Mais les résutats sont à la hauteur de mes attentes !!

Y’a pas à dire,  CA MARCHE.

Pour ceux qui seraient curieux, voici quelques liens ou pistes de réflexion

http://parents.simplement.over-blog.com     (c’est avec cette formatrice que je fais les ateliers).

 http://www.latelierdesparents.fr/accueil.html

Coté littérature :  « parents épanouis-enfants épanouis » d’Adèle Faber et Elaine Mazlish

ou aussi  » Les  mots sont des fenêtres ou bien ils sont des murs » de Marshall B. Rosenberg

Et pour finir,  je vous laisse réfléchir à cette citation ( de mémoire) du père de la CNV,  Mr Haim Ginott

  » Frapper un Homme, c’est une agression

   Frapper un Animal, c’est de la cruauté              

   Frapper un Enfant, c’est l’éduquer  » …                 

 

                          

 

 

Statistiques

  • 32,543 Visites